Forum du clan Guyver
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BG] Aegidius

Aller en bas 
AuteurMessage
Aegidius
Initié
Initié


Messages : 14
Date d'inscription : 26/05/2008

Personnage dans Age of Conan
Pseudo:
Race: Aquilonien
profession:

MessageSujet: [BG] Aegidius   Jeu 29 Mai - 22:13

Le soleil printanier se reflétait sur les toitures or et céruléenne de la capitale aquilonienne. Tarantia. La plus princières des villes occidentales à en croire les écrits des scribes et des chroniqueurs. Et il est vrai que les étrangers découvrant au loin la cité, étincelante de lumière, ne pouvaient qu'agréer à une telle appellation.

Le jeune homme était plongé dans le récit de l'un de ces érudits amoureux de ces lieux et qui avait tenté de coucher par écrit la splendeur perçue par son regard avant de s'intéresser à son histoire et à son architecture. Confortablement assis dans un lourd fauteuil de cuir dressé face à un large bureau de bois d'acajou, il jouait distraitement avec le médaillon d'argent sculpté en forme de tête de loup qui pendait à son cou.

Ainsi se déroulait l'essentiel de ses journées : lectures, leçons de son précepteur et séances d'entraînement avec le maître d'armes de la famille. Il ne passait que peu de temps auprès des jeunes de son milieu. Doté d'un sens politique aiguisé au regard de son âge, il supportait mal l'insouciance manifeste pour ne pas dire parfois la décadence affichée par la jeunesse dorée de la cité. Sans compter le poison et le fiel qu'ils n'avaient de cesse de déverser sur leur roi, le sauvage barbare, le moins que rien qui croyait imposer sa loi à la civilisation...

Mais si n'importe quel membre de sa famille, attachée au royaume d'Aquilonia et d'une loyauté indéfectible à la couronne, aurait relevé l'affront et versé le sang, tel n'était pas la nature du jeune homme. Car s'il avait quelques connaissances dans les armes, le combat et la guerre ne l'intéressaient que peu, encore moins verser le sang. Laver de tels affronts et défier d'autres nobles de la cité était donc l'une de ses dernières préoccupations. Parfois seulement se permettait il le plaisir de moucher un critique trop vif d'une réplique bien sentie.

Qui aurait pu prédire à ce jeune homme à l'air si doux le destin qui devait être le sien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegidius
Initié
Initié


Messages : 14
Date d'inscription : 26/05/2008

Personnage dans Age of Conan
Pseudo:
Race: Aquilonien
profession:

MessageSujet: Re: [BG] Aegidius   Jeu 29 Mai - 22:14

De longs cheveux sales tombaient sur les épaules de l'homme et devant son visage, masquant des traits déjà bien dissimulés par une barbe des plus hirsutes. Ses vêtements aujourd'hui troués, déchirés et rapiécés de toutes parts, avaient clairement connu des jours meilleurs.

Rien ne distinguait ce mendiant, affalé dans cette ruelle, d'un autre. Il aurait fallu un passant des plus observateurs pour remarquer la minuscule étincelle de malice qui subsistait au fond de son regard vitreux. Mais qui serait, de toutes façons, assez fou ou inconscient pour venir s'égarer en ces lieux, un de ces coupe-gorge si fréquents au sein des grandes cités ?

L'homme porta une fois encore la bouteille à ses lèvres pour en boire une nouvelle rasade. Une bouteille qui paraissait presque déplacée dans cette main sale, aux ongles noircis par la crasse. Ronde, son verre était recouvert d'un cuir de qualité, que nombre de mauvais traitement avait à peine altéré.

A la pale lueur des quelques rayons de soleil qui arrivaient encore à percer entre les hautes toitures pour éclairer la ruelle avant la tombée de la nuit, on pouvait distinguer le sceau dont le cuir était frappé : un loup hurlant à la lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegidius
Initié
Initié


Messages : 14
Date d'inscription : 26/05/2008

Personnage dans Age of Conan
Pseudo:
Race: Aquilonien
profession:

MessageSujet: Re: [BG] Aegidius   Jeu 29 Mai - 22:14

Les esclavagistes pressèrent le pas, soucieux de quitter au plus vite les terres d'Aquilonie. Chaque foulée les rapprochait de la sécurité et de l'or promis en échange de leur précieuse cargaison humaine. Les claquements des fouets suivis de cris de souffrance rompaient régulièrement le silence inquiet maintenu par la colonne. Car tant les esclaves que leurs gardiens partageaient un même sentiment : peur de ce qui les attendait pour les uns, peur de ce qui pouvait les poursuivre pour les autres.

Le fracas de chevaux lancés au galop donna l'alerte. Un instant tentés de fuir, les esclavagistes réalisèrent aussitôt combien futile aurait été leur tentative. Les cavaliers furent sur eux avant même qu'une quelconque défense ne puisse être organisée pour tenter de repousser l'assaut. Les soldats se ruèrent sur les gardes de la petite caravane avec une ardeur frisant la sauvagerie, frappant et taillant de leurs lames. Le sol aride se para rapidement d'une belle mais sinistre teinte vermillon.

Défendant farouchement leurs vies, les esclavagistes ne pouvaient rien cependant contre les soldats bien entraînés d'Aquilonie. Les cavaliers poursuivirent leurs course quelques sur quelques dizaines de foulées avant de faire demi-tour.

Leur charge avait été pour le moins dévastatrice. Les esclaves se serraient les uns contre les autres, ne sachant encore s'ils pouvaient espérer ou si leur sort allait empirer. Des esclavagistes, seul leur chef était encore en vie. Usant de l'une de ses marchandises comme d'un bouclier, il défait du regard les cavaliers tout en menaçant d'un long poignard la gorge de l'homme qu'il maintenait serré contre lui.

Les soldats s'arrêtèrent à quelques pas de lui. L'un d'eux accrocha son bouclier à sa selle avant de descendre de cheval et s'approcha de l'esclavagiste. Son heaume ne laissait voir de son visage que ses yeux, deux émeraudes flamboyantes qui n'étaient que la promesse d'une mort à venir.

    - N'approche pas, ou il mourra !
    - Service du Roi. Lâche cet homme et rends toi.
    - Recule !
    - Puisque tu le prends ainsi... Oseus !

Le cavalier ainsi apostrophé obtempéra aussitôt. D'un mouvement fluide et coulant, il lança sa dague sur l'esclavagiste. Un cri de douleur. Le bruit mat du poignard tombant au sol. L'esclave couru rejoindre ses compagnons d'infortune tandis que celui qui l'avait jusque là menacé fixait avec horreur sa main, traversée de part en part par la dague de jet. L'homme leva de nouveau les yeux sur l'officier.
    - Tu pourrais avoir beaucoup d'or. J'ai de nombreuses richesses au pays. Tes hommes et toi seraient à l'abri du besoin pour longtemps ! Penses-y...

L'officier se contenta de l'observer. Il n'aurait certes pas craché sur un peu d'or. Depuis la chute de sa famille, victime des machinations et des intrigues de quelques nobles d'e Tarantia, il avait rejoint l'armée d'Aquilonie comme officier et devait désormais gagner l'or nécessaire à la vie de sa femme et de ses deux enfants en versant le sang et répandant la mort. Il était loin de la douceur et du luxe qui avaient été siens par le passé.

Un sourire étrange se dessina sur ses traits. L'esclavagiste sourit à son tour. Chaque homme a son prix, il le savait depuis si longtemps. L'officier frappa en un éclair. Sa lame s'enfonça dans la gorge de son interlocuteur stupéfait qui s'écroula au sol, mort.

Son assassin ne lui accorda pas même un regard. Il se tourna vers les esclaves.

    - Sujets du roi Conan, vous êtes libre ! Soldats, occupez vous des blessés et voyez si tous seront en mesure de marcher jusqu'au village que nous avons traversé tout à l'heure. Prêtez vos montures à ceux qui ne seront pas en état...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BG] Aegidius   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BG] Aegidius
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Normandie) Le Conseil Ducal de Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age of Conan :: Presentez vous :: Presentation RP-
Sauter vers: